EN / FR

Exposition de l’Ermitage

28 août 2020

Cette exposition, inaugurée le 14 février et qui avait été prolongée jusqu’au 20 septembre, s’est intéressée à la profonde influence de la porcelaine chinoise sur l’art et la céramique du monde islamique au début de l’époque moderne. La pièce maîtresse de l’exposition fut le plat de Mahin Banu, un chef-d’œuvre de la céramique chinoise de la Collection Al Thani, acquis par une princesse safavide au XVIe siècle et ayant appartenu ensuite à l’empereur moghol Shah Jahan. Il était présenté à côté d’une sélection d’objets chinois et islamiques – très proches par leur style et leur âge – issus des collections de l’Ermitage.

The Al Thani Collection Foundation and the L.A. Mayer Museum for Islamic Art

Des recherches révèlent que le tanbur de la Collection Al Thani est l’un des plus anciens qui nous soient parvenus